ApplicationDomotique

un détecteur de présence multifonction pour HomeKit et Home Assistant – Les Alexiens


Aqara, que nous ne présentons plus, a tapé très fort avec un accessoire redoutable : le détecteur de présence Aqara FP2. Un capteur multifonction que nous avions déjà évoqué lors de sa sortie en avril 2023, mais qui a depuis tellement évolué qu’il mérite que l’on s’attarde en détail sur son fonctionnement. En effet, le FP2 est bien plus qu’un détecteur de mouvement, c’est un capteur de présence humaine, un détecteur de chute et même un appareil de suivi du sommeil.

Au fil des semaines, les corrections et les nouvelles options apportées au Aqara FP2 n’ont cessé d’accroitre son intérêt, faisant enfin de ce capteur la petite merveille que l’on attendait, notamment avec la sortie il y a quelques jours du suivi de sommeil. Nous vous proposons aujourd’hui, de développer la détection multizone de présence humaine, qui intéresse la plus grande partie des utilisateurs.

Bourré de technologie et redoutable d’efficacité, nous allons voir que le Aqara FP2 ne peut pas être simplement sorti de sa boite, branché, appairé et utilisé… Il va falloir soigneusement le paramétrer. Mais commençons par le début…

Aqara FP2 : un détecteur de présence plein de ressources

Unboxing

Comme toujours chez Aqara, l’appareil est présenté dans une boîte peu encombrante aux couleurs sobres, mais il reste tout de même plus encombrant que les autres modèles de la marque.

En effet, le détecteur de présence Aqara FP2 est un petit palet de tout de même 6 cm de diamètre, et  d’une épaisseur totale de 3 cm une fois son petit bras articulé replié au dos. Ce dernier servira à sa fixation et à son orientation.

Il est fourni avec :

  • Un notice d’utilisation avec un chapitre en français.
  • Un câble d’alimentation USB vers USB-C, qui se branche au dos du capteur.
  • Et un kit de fixation avec une plaque métallique, qui peut être vissé, ou collé par adhésif.

Caractéristiques techniques

  • Fabricant : Lumi United Co.
  • Marque : Aqara
  • Modèle : Aqara FP2
  • Type : capteurs de présence et de luminosité
    • Technologie radar à ondes millimétriques
    • Positionnement de zone (jusqu’à 30 zones)
    • Détection multi-personnes (jusqu’à 5 personnes)
    • Détection de chute et alertes
    • Détection du sommeil
  • Montage : mur ou plafond
  • Protocole sans fil : Wi-Fi 2,4 GHz (IEEE 802.11 b/g/n)
  • Angle de détection : 120°
  • Distance de détection : 8 m
  • Température de fonctionnement : -10°C à 40°C
  • Indice de protection : IPX5
  • Compatibilités : Aqara Home, HomeKit, Amazon Alexa, Google Home, IFTTT
  • Dimensions : 64 x 64 x 29.5 mm
  • Alimentation : DC 5V 1A, ports USB Type-C (bloc secteur non fourni)

Installation et utilisation du Aqara FP2

Une fois n’est pas coutume, le détecteur Aqara FP2 fonctionne en Wi-Fi 2,4 GHz. C’est un peu surprenant connaissant la marque, mais cela était nécessaire car le protocole ZigBee avait montré ses limites avec le FP1. Et, nous allons voir que ça n’est plus le cas avec le FP2.

Rendez-vous dans l’application Aqara :

  1. Allez sur « Ajouter un accessoire » en haut à droite ;
  2. Sélectionner dans la liste « Détecteur de présence FP2 ».

Suivez la procédure indiquée, en branchant votre détecteur, et en quelques secondes, il est appairé.

Comme nous le disions en début d’article, il va falloir maintenant le paramétrer afin de le rendre utilisable.

En cliquant sur cette carte, nous devons choisir le mode de fonctionnement. A savoir qu’un changement de mode entraînera un nouveau paramétrage complet de l’appareil afin de le calibrer dans ses nouvelles fonctions du mode souhaité. Ici, nous sélectionnons « Détection de zones ».

Un guide d’utilisation s’affiche à l’écran, vous invitant à fixer le détecteur de présence sur un point mural, sachant que l’angle de vue est de 180°, pour 8 mètres de profondeur. Suivez les recommandations, elles sont parfaitement claires.

Vous verrez à l’usage, qu’il vous faudra surement tester plusieurs emplacements, avant de trouver le bon.

Pour notre test, le Aqara FP2 est fixé dans l’angle d’un petit séjour en long, à environ 1,50 mètres du sol, en mode légèrement incliné.

Vous êtes ensuite invité à vous déplacer dans la pièce. Il vous suffit de suivre les consignes de déplacements en allant dans les directions demandées, puis de valider.

Vous pouvez ensuite, forcer l’apprentissage de votre pièce avec « Apprentissage de l’IA », qui va scanner et analyser l’environnement de manière beaucoup plus poussée grâce à l’intelligence artificielle. L’opération est rapide, environ 30 secondes. Attention à ranger un peu votre pièce, et la libérer de tout objet ou être vivant en mouvement avant de lancer la procédure.

Vous avez maintenant accès à votre cartographie, mais qui est vide. C’est là qu’il va falloir travailler un peu. Peu importe où votre Aqara FP2 est fixé, il sera toujours en haut centré, sur votre carte. Il y a des modèles de pièces toutes faites, mais bien souvent, ça ne collera pas avec la réalité. Nous vous suggérons vivement de tout faire manuellement afin d’avoir une précision exemplaire.

En cliquant sur « zone de gestion », vous accédez à la création de la cartographie :

  • Les zones
  • Les meubles et accessoires

Notre astuce, afin de placer chaque élément à la bonne place, consiste à vous déplacer à l’endroit voulu, afin de voir en direct votre position sur la carte.

Tout d’abord, tracez les zones, en cliquant sur le quadrillage. Par exemple, dans notre séjour, nous avons découpé 4 zones.

  • Le bureau
  • Le salon (espace télévision)
  • Le canapé
  • La salle à manger

Pour chaque zone, il est surtout important de :

  • La nommer
  • Choisissez une couleur pour l’identification visuelle
  • Propriété : zone de surveillance

Exemple des paramètres de la zone « salle à manger » :

Il va falloir faire très attention à positionner les zones dites « entrées et sorties », qui sont tous les accès possibles de la pièce. Ainsi, quand une présence humaine détectée dans cette zone disparaîtra du radar, le FP2 pourra conclure à une « sortie ». Si vous n’en programmez pas, vous serez dans une pièce fermée, donc vous aurez des avatars « fantômes », comme coincés dans la pièce !

Ensuite, cliquez sur « Autocollants » en bas au centre.

Amusez-vous maintenant à placer votre mobilier et décoration, avec toujours la même astuce de vous déplacer afin de voir la position réelle sur la cartographie, que l’autocollant soit bien positionné.

Dans les paramètres du détecteur de présence, les 3 points en haut à droite de la page d’accueil, puis « réglages de l’appareil », il semble judicieux de prendre le temps de régler « paramètre de détection ».

Vous voilà prêt, mais notez qu’il sera peut nécessaire de lancer plusieurs fois en quelques jours l’option « Apprentissage de l’IA », afin que l’algorithme des détections s’adapte et vous offre un résultat optimum.

Pour finir, soulignons que le Aqara FP2 dispose également d’un capteur de luminosité relativement efficace, qui s’avère très pratique pour certaines automatisations.

Intégration dans Home Assistant

L’intégration du Aqara FP2 dans Home Assistant se fait via l’intégration « Appareil HomeKit », il suffira de rentrer le code d’appairage situé au dos du capteur. C’est simple et rapide.

Les remontées ne seront pas aussi nombreuses que via l’application Aqara, mais suffisantes pour avoir des informations importantes.

Les entités disponibles dans Home Assistant :

  • Une par zone définies dans l’app Aqara avec état « détectée / non détectée »
  • Le capteur de luminosité

Nous pouvons donc à partir de là, créer une simple carte pour voir les zones occupées. Si la télévision est allumée, et que la zone « canapé » est occupée, et que les autres zones ne le sont pas, la lumière se tamise !

Et bien entendu, ajouter à nos automatisations diverses, que ce soit l’alarme ou les lumières automatiques, la détections des zones !

Notre avis sur le détecteur Aqara FP2

Parfait complément aux détecteurs de mouvement, toujours utiles mais qui ne font pas de différence entre un humain et une feuille de plante qui bouge, le Aqara FP2 est redoutable dans la détection de présence humaine. Les zones apportent un vrai plus, et grâce à elles, les automatisations dans Home Assistant n’ont de limite que l’imagination. Nous espérons d’ailleurs que les développeurs nous proposeront davantage de remontées dans Home Assistant à l’avenir.

Soulignons qu’au fil des semaines de ce test, nous n’avons cessé de recevoir des mises à jour du Aqara FP2, soit pour corriger des imperfections, soit pour apporter des options. Aqara travaille dur ! Derniers exemples, il y a quelques jours, avec le nouveau mode de détection du sommeil et, au moment précis où nous écrivons ces lignes de conclusion, la marque vient d’ajouter un compteur de personnes présentes, un compteur du nombre de visites dans la journée, et une distinction entre aspirateurs-robots, jouets et animaux ! Bref, nous sommes tout simplement bluffés et vous comprendrez sans mal que nous vous recommandions ce Aqara FP2 qui n’a pas encore d’équivalent sur le marché. Dommage qu’il soit proposé au prix élevé de 82€, cela en rebutera plus d’un. A tort !

 



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *